Débuter un Bullet Journal

Le Bullet Journal® (ou BuJo® pour faire court) a été créé par Ryder Carroll, un concepteur et auteur de produits numériques vivant à Brooklyn, N.Y. Diagnostiqué avec des troubles d’apprentissage tôt dans la vie, il a été forcé de trouver d’autres moyens de se concentrer et d’être productif. Après des années d’essais et d’erreurs, il a développé une méthodologie qui allait bien au-delà de la simple organisation : l’art de vivre intentionnellement.

À partir d’un simple carnet, vous allez pouvoir concevoir votre propre système d’organisation. Il devra être simple, efficace et s’adapter au fur et à mesure !

Matériel nécessaire
Vous avez besoin d’un carnet vierge (à points, c’est idéal), d’une règle et d’un stylo mais vous pouvez aussi prévoir des feutres, des surligneurs, des stickers et du masking tape.

Premières étapes
Avant toute chose, commencez à numérotez les pages !
Laissez la première page, vous y reviendrez plus tard pour faire une belle présentation et y noter vos coordonnées au cas où vous perdriez ce précieux carnet ! Ensuite prenez connaissance des différents modules qui vous permettront de construire votre carnet à tout faire (les photos servent à illustrer le concept mais ce ne sont que des exemples, surtout pas des modèles à suivre, rappelez vous que chaque Bujo est unique et ne ressemble à nul autre) !

Les modules essentiels

Index
Les trois pages suivantes serviront à recenser vos pages. Titrez en haut « index », puis en dessous, faites deux colonnes : une petite à gauche pour les numéros de pages et une plus large à droite pour les titres de page. Dès que vous ajouterez une nouvelle page dans votre carnet, pensez à l’indexer ici pour pouvoir la retrouver facilement ensuite.

@jasminsjournal

Puces / Bullet / Clefs
Ce sont des symboles à dessiner avant chaque “entrée” en fonction de sa nature (tâche à faire, tâche accomplie, tâche à reporter, événement, rendez-vous, info à creuser etc)
Astuce : au lieu de les lister sur une page après votre index, notez les sur un marque-page afin de les avoir toujours sous les yeux : ce sera utile au début, jusqu’à ce que vous les connaissiez par cœur !

@elie_nesme

Vue annuelle / Future log  
Partagez les 4 pages suivantes en trois (dans la largeur ou dans la hauteur, c’est vous qui choisissez) et indiquez dans chaque case le nom des mois. C’est ici que vous noterez les événements à venir et les tâches à prévoir dans les mois à venir.
Astuce : prenez le temps de réaliser un mini calendrier pour chaque mois.

@manayiiin

Vue mensuelle / Monthly log
Titrez la page de gauche avec le mois et listez les jours en dessous. Cette page servira à inscrire les événements du mois (reportez-y ceux déjà notés dans votre future log).
Sur la page de droite vous pouvez lister les tâches et les objectifs à accomplir ce mois-ci.
Astuce : vous pouvez faire deux colonnes pour séparer le pro et le perso.

@journalingaddict

Planning hebdomadaire / Weekly log
Sur une double page, tracez 7 cases avec les jours de la semaine. Cette page vous servira pour planifier votre semaine, vous y reporterez ce que vous aviez déjà noté dans votre monthly log et vous y indiquerez vos objectifs de la semaine.

@planwithady

Planning quotidien / Daily log
Indiquez la date en haut de la page suivante puis au cours de la journée, inscrivez rapidement (grâces à vos puces/clefs) vos tâches, événements et notes au fur et à mesure. Seulement à la toute fin de journée, tirez un trait et inscrivez la date du lendemain puis reportez-y les tâches non accomplies ce jour.
Astuce : par essence, le daily log se créé au jour le jour, ne le préparez pas en avance

@zunzunblog


A savoir : on a rarement besoin des Weeklies ET des Dailies !
Si vos semaines se suivent et se ressemblent, les weeklies sont tout indiqués, en revanche si vous ne savez jamais à l’avance à quoi va ressembler votre journée, vous ne pourrez pas vous passer des dailies qui vous permettront de vous adapter jour après jour. Vous pouvez essayer les deux puis en fonction de vos besoins, choisir ce qui vous correspond le mieux.


Étape essentielle, le report de tâches
A la fin de votre journée, reportez les tâches non accomplies au jour suivant.
Pareil à la fin du mois : regardez votre monthly log et reportez vos tâches non accomplies sur le mois suivant. Le report des tâches est une étape essentielle du bullet journal : elle vous permet de créer une routine, de vous poser pour faire le point et de vous organiser en toute connaissance de cause.
Vous vous rendrez vite compte de la quantité de tâches que vous pouvez réellement faire dans une journée et vous arrêterez de vous surcharger.
Et si vous en avez marre de reporter toujours les mêmes tâches, demandez vous si elles méritent vraiment que vous vous y attardiez ! Supprimez-les ou reportez-les dans votre future log 😉


Les pages Collections

Ces pages vous serviront à rapporter des idées, des infos, vos projets ou vos compte-rendus, mais aussi vos pages pratiques, vos collections etc. Si elles sont en lien direct avec votre organisation, elles s’insèreront tout simplement à la prochaine page blanche qui se présente (pensez à bien les indexer surtout), sinon vous pouvez les mettre en fin de carnet pour les retrouver plus facilement.

Trackers / routines
Si vous souhaitez vous fixer des objectifs quotidiens (méditer, faire de la gym, câliner votre chat etc), faîtes-vous des tableaux hebdomadaires ou mensuels de suivi avec cases à cocher pour suivre vos progrès. C’est très efficace pour se motiver et voir ses progrès.

@lafeevero

Les Collections
Vous pouvez vous réserver des pages à thème : films à voir, livres à lire, adresses à découvrir mais aussi des pages pratiques comme les anniversaires à ne pas oublier ou les idées cadeaux, la liste des numéros d’urgence pour ne pas être pris au dépourvu ou encore la liste de ce qu’il ne faut pas oublier d’emporter dans sa valise quand on part en vacances 😉


Développement personnel
Le bullet journal est souvent utilisé pour s’améliorer ou se faire du bien.
Moon tracker, Challenges (100 jours sans râler / sans fumer / sans dépenser), Level 10 life ou Level 10 goals, Gratitudes, Wish List, Doodling, Lettering… autant de concepts à découvrir ! Et à adopter ?


Maintenant que vous avez une idée plus claire de l’incroyable richesse de cet outil qui va peut-être changer votre vie (ça a bien changé la mienne!) , je vous conseille avant de commencer le vôtre, de faire le point sur ce qui vous semble essentiel, de noter les pages dont vous aurez absolument besoin ! Ne soyez pas trop ambitieux au début, mieux vaut faire simple mais efficace.

Votre carnet va évoluer, il vous faudra sans doute plusieurs semaines avant que vous ne trouviez exactement la formule qui vous convient, d’ici là soyez indulgent avec lui comme vous-même !

Je reste bien entendu à votre disposition à la boutique ou par mail si vous avez des questions alors n’hésitez, je serais ravie d’échanger avec vous !

Jennifer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s