Julie de Terssac

Acrobate des pinceaux, faiseuse d’images et jongleuse de couleurs

« Je suis une autodidacte, une vraie ! Je dessine depuis toute petite, et ai commencé à peindre à l’aquarelle vers mes 13 ans. Sans grande passion, finalement. Je n’ai jamais voulu en faire mon métier, ni suivre de formation d’art. J’ai donc suivi un cursus scientifique. J’ai peu à peu abandonné mes crayons pendant plusieurs années… Puis, mes études terminées en 2008, tout en cherchant du travail dans la chimie sans aucune conviction, j’ai repris les crayons et je ne les ai plus lâché depuis ! En 2011, j’ai sauté le pas : j’ai décidé d’arrêter ma carrière palpitante dans la chimie pour me mettre à mon compte et tenter de vivre de mon art. Pari gagné ! Depuis 2012 je suis également illustratrice jeunesse. »

Que vous évoque le Papier ?
Une petite nostalgie… A l’ère du tout numérique, j’ai l’impression de faire partie des rares résistantes qui n’illustrent qu’à la main et font leur collage avec de la vraie matière, sans travail sur logiciel.

Qu’est ce qui vous a donné le Goût du Papier ?
A mes débuts en tant que freelance (mais après 20 ans de dessin) en 2011, je ne collais pas ! Je peignais uniquement des choses très réalistes à partir de photos. Et je sentais bien que j’avais atteint la limite, cela ne me convenait plus. Un jour, j’ai tenté de coller des papiers pour essayer de bousculer un peu ma technique. Et… bingo !!! Depuis, je déchire, je coupe, je colle papiers et tissus issus de la récupération. Ces derniers mois, je colle de moins en moins. Envie de revenir à des choses plus légères.

Qu’est ce que vous souhaitez partager à travers vos créations ?
Une légèreté qu’on oublie trop souvent d’avoir dans la vie, une poésie qui est partout et qu’on ne voit plus. Et de la douceur, dans ce monde de brut, ce n’est pas du luxe !

Où trouvez-vous votre inspiration ?
J’ai quelques amies qui cousent et qui me donnent leurs chutes qu’elles n’utiliseront plus. Je récupère également énormément de magazine et de papiers en tout genre. Toutes ces couleurs et ces motifs me donnent plein d’idées ! Bien sûr, le temps que je passe sur internet nourrit aussi beaucoup mon imaginaire. Et la musique également, surtout en hiver !

Quelle citation vous représente le plus ? 

Ce qui doit arriver arrivera, ce qui ne se fait ne devait pas se faire ! C’est en fait une excellente phrase pour me consoler quand un projet tombe à l’eau ou ne fonctionne pas comme je le souhaitais !

http://www.juliedeterssac.com/
https://www.instagram.com/juliedeterssac/
https://www.facebook.com/JuliedeTerssacArt/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s